La bataille de la Somme

Le jeudi 14 Octobre, nos deux classes de 3èmeA et 3èmeD ont été faire une sortie dans le Nord de la France, aux environs d’Albert, suite aux cours reçus en Histoire sur la bataille de la Somme.

Après deux heures de route en car, nous sommes arrivés à Albert. Nous avons commencé par visiter son musée sur la Première Guerre Mondiale, avec comme support un petit livret de questions. Le musée était rempli d'objets d'époque, de reconstitution et de panneaux explicatifs. Il possédait aussi un tunnel nous immergeant dans la vie des tranchées.

 

Nous avons ensuite pique-niqué dans le petit parc d’à côté, avant de rencontrer notre guide de l'après-midi, Brigitte. Nous avons fait un circuit en car en passant tout d’abord par un immense cratère : le trou de mine de la Boisselle. Le cratère fut dû à une explosion d’une mine, le 1er Juillet 1916 à 7h30. Il fit environ 22 m de profondeur, c’était vraiment très impressionnant à voir.

 

Nous avons enchaîné sur la visite d’une exposition, près d’un mémorial de Thiepval que nous aurions dû visiter, mais qui était fermé à cause de travaux. Ce mémorial britannique contient 72 mille noms de disparus.

 

Lors de l’exposition nous avons parlé des soldats, de leur recrutement, de leurs conditions de vie, ce fut très intéressant. Nous avons appris que les combattants étaient vraiment motivés pour aller au front, poussés par le patriotisme et le sens de l’aventure. Le plus jeune soldat connu avait 12 ans. Il était parti combattre en passant outre la loi interdisant les soldats de moins de 18 ans. La plupart des soldats étaient jeunes et inexpérimentés.

 

On nous a expliqué qu'au début de la Bataille, près de 1 600 000 obus ont été tirés mais environ 30% d’entre eux n’avaient pas explosé. Aujourd’hui encore, les paysans en retrouvent dans leurs champs, et quelques fois des accidents peuvent survenir.

 

Nous avons continué notre circuit avec un arrêt dans un cimetière britannique. Pour eux les cimetières ont une très grande importance, chaque détail compte. Les élèves volontaires ont pu lire des lettres de poilus que nous étudierons en français, afin d'accomplir un devoir de mémoire.

 

Notre dernière étape était la visite d'anciennes tranchées terre-neuviennes. La nature en a recouvert une partie mais ce choix est volontaire afin de représenter la vie qui reprend son cours. Notre guide nous a expliqué plus en détails les conditions des combattants avant de laisser les derniers volontaires continuer les lectures de lettres.

 

Cette sortie était vraiment très instructive. Nous avons beaucoup appris et les activités étaient très bien planifiées. Cela nous a permis d’apprendre différemment et tout était vraiment très impressionnant. Merci beaucoup aux adultes qui nous ont accompagnés durant cette sortie.

 

 

Sarah BURRI

Adèle MICHAUT

20211014_104828.jpg
20211014_110152.jpg
20211014_105435.jpg
20211014_110334.jpg
20211014_111346.jpg
20211014_110345.jpg
20211014_131950.jpg
20211014_113724.jpg
20211014_113817.jpg
20211014_152851.jpg
20211014_144815.jpg
20211014_132002.jpg
20211014_114756.jpg
20211014_132926.jpg
20211014_105028.jpg
20211014_104834.jpg
20211014_104852.jpg
20211014_110316.jpg
20211014_144809.jpg
20211014_154231.jpg
20211014_154228.jpg
20211014_154207.jpg
20211014_153551.jpg
20211014_153434.jpg
20211014_153431.jpg
20211014_144637.jpg
20211014_135657.jpg