Les élèves de 3ème voyagent dans le temps à Amiens.

Tous les élèves de 3ème sont allés en sortie pédagogique à Amiens. Pour certaines classes, cela s'est déroulé en octobre et pour d'autres en novembre. Les seconds ont fait l'expérience du climat picard qui peut être rude à cette époque. Ils ont tous passé une belle journée avec la visite de la maison de Jules Verne ainsi qu'une déambulation dans la cathédrale et dans les rues où la Grande Guerre a laissé de nombreuses traces.  

Dans l'intérieur de Jules Verne...
Amiens dans la Grande Guerre sauve sa cathédrale. 
Deux ambiances mais de la bonne humeur pour tous !

Alexis et Thomas en 3èmeE nous racontent...

 

Nous sommes le 11 octobre 2018, après plus de deux  heures de car, nous arrivons vers 9h au 2 rue Charles-Dubois à Amiens. Une maison peu imposante et s’intégrant bien avec les autres bâtiments des alentours attire notre attention, car elle possède une tour ! C’est  la maison de Jules Verne ! L’une des façades est recouverte d’une peinture murale dont les dessins sont tirés des œuvres de l’auteur.

 

La visite commence, une guide nous amène vers une première pièce, une véranda avec une petite table au centre, entourée de plantes. Cette salle n’a jamais été connue par Jules Verne car elle a été bâtie par les nouveaux gérants de la maison. Notre guide nous fait un petit résumé de la vie de l’auteur, on apprend qu’il a écrit 62 romans, tous regroupés dans une collection nommée « les voyages extraordinaires ». La pièce suivante est la salle à manger, une salle très sombre, au style néogothique, style à la mode au XIXème siècle, de plus les placards sont en forme de porte pour ainsi donner une illusion de grandeur. Puis,  nous arrivons dans le « salon de musique » où nous trouvons de nombreux portraits des membres de la famille de l’écrivain. A la droite de cette pièce se trouve « le fumoir », au style néo empirique avec une nouvelle galerie de portraits. Plus loin, il y a la « salle des voyages », construite après la mort de Jules Verne, on y trouve une maquette de bateau, et surtout une maquette du célèbre « Nautilus » ayant une forme de cigare afin de transpercer les coques des bateaux ennemis. Une autre pièce est consacrée à l’éditeur de tous les romans de Verne, un certain monsieur Hetzel. Dans ce salon se trouvent de nombreuses œuvres de l’auteur et des affiches en couleur. Certains livres, les moins imprimés, peuvent se vendre jusqu’à 27 000 euros. Au troisième étage de la maison, se dresse la bibliothèque personnelle de l’auteur ainsi qu’un petit bureau dans lequel Jules Verne écrivait ses romans.

 

Après cette visite, notre groupe part pour suivre l’atelier QUIZZ dans lequel nous jouons pendant une heure à une sorte de « trivial poursuite » sur Jules Verne et son époque.

 

Après avoir mangé notre pique nique, dans un parc se situant en face du palais de justice d’Amiens, notre groupe entame la deuxième partie de sa journée consacrée à la visite d’Amiens pendant la Guerre de 14/18. Nous commençons par visiter les alentours de la cathédrale et une partie du centre ville. Nous pouvons voir sur certains murs des photos de la Guerre. Nous comprenons, alors, clairement comment la ville s’est reconstruite et quels bâtiments ont été rebâtis. Puis, après avoir fait le tour de la cathédrale, notre groupe observe ses portes, parmi les très nombreuses statues présentes sur les façades, certaines représentent les signes astrologiques, enfin nous pénétrons dans la cathédrale de style gothique classique, celle-ci mesure 200 000 mètres cube, dont la partie la plus ancienne de l'édifice, la nef, est haute de 42,3 mètres. Des dalles représentant un labyrinthe jonchent le sol de la cathédrale, les croyants s’en servaient pour prier. On nous explique que pendant la Première Guerre mondiale les murs de cette cathédrale furent protégés par de simples sac de terre. Les cartes postales envoyées par les soldats à leur familles portent la renommée de Notre-Dame d’Amiens jusqu’aux antipodes. Cette visite d’Amiens nous a permis de nous rendre compte de l’évolution de la ville.

 

Nous remercions chaque intervenant d’avoir rendu cette sortie à Amiens très enrichissante et sympathique.